70

PTS

★★½

Roman - undefined

Nick Cutter - Little Heaven

Canada - Ontario - Toronto

#

925

GRANDES ATTENTES = GROSSES DÉCEPTIONS

Cher journal... En ce mois friquet de janvier, j'ai commencé la lecture d'un 2e roman de Nick Cutter. Après avoir grandement apprécié Troupe 52, mes attentes étaient des plus élevés avec cette macabre aventure. Mais je dois vous dire que c'est très mauvais tellement, que je n'ai pas terminé la lecture et c'est extrêmement rare que je ne termine pas un roman. Il n'y a absolument rien d'intéressant, ni les personnages, ni l'intrigue, ni l'horreur...

MOT DU PRODUCTEUR...

On ne peut pas fuir son passé. Votre histoire est un molosse qui vous poursuit à travers champs et collines, sans jamais se reposer, tenaillé par une faim constante, vous pistant sans relâche jusqu'à ce que, une nuit, vous l'entendiez gratter à la porte.Le mal ne meurt jamais ; il sommeille. Parlez-en à Minerva, à Micah et à Ebenezer, un singulier trio de chasseurs de primes, mercenaires dans l'âme mais aux dons inégaux. La première fois qu'ils ont fait équipe, en 1966, ils ont été chargés de retrouver un neveu qui aurait peut-être été enlevé par une secte obscure oeuvrant au Nouveau-Mexique dans un endroit nommé Little Heaven. C'est là que le révérend Amos, qui reçoit ses ordres de Dieu directement, rassemble ses fidèles pour un culte des plus sombres. Les choses ne se sont pas passées comme prévu... Quinze ans plus tard, la fille de Micah est enlevée et le trio devra s'armer pour le débarquement de l'Enfer à Little Heaven.Avec un plaisir manifeste et sa perversité habituelle, Nick Cutter (Troupe 52) démontre dans ce western sanglant et nerveux qu'il a su dompter les codes du roman d'horreur.

ÉVALUATIONS DE LA COMMUNAUTÉ...

blanc.jpg

GoodReads

3.73

blanc.jpg

Babelio

4

blanc.jpg

Amazon

4

JOURNAL D'UN BUVEUR | ÉvaluationS de Whisky - Bières - Vins et plus encore...

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

crédits